La villa Cavrois, joyau architectural du Nord

Même si vous n’habitez pas le Nord, vous avez sûrement entendu parler de la villa Cavrois. Cette grande demeure se situe à Croix, non loin du Parc Barbieux, un quartier de Roubaix (près de Lille) où l’on ne compte plus le nombre de demeures somptueuses qui témoignent d’un passé industriel florissant.

La villa Cavrois fut construite dans les années trente, par l’architecte Robert Mallet-Stevens sous la commande d’un industriel fortuné de la région, Paul Cavrois, à l’époque où le commerce du textile était à son apogée. Aujourd’hui complètement restaurée et très prisée par les touristes de la France entière, elle a pourtant bien failli être détruite. Lorsque l’état la rachète en 2001, elle n’est plus qu’une ruine. Pillée, squattée durant de nombreuses années, cette villa revient de loin, elle n’en demeure que plus prestigieuse à nos yeux.

J’ai profité de la venue de quelques amis du Sud pour la redécouvrir. Comme à chaque fois, son charme a opéré sur moi. Comme au premier jour… Ceux qui me connaissent savent ma passion pour les maisons anciennes et les vieilles choses, les maisons qui racontent une histoire, et celle-ci en a une belle à nous comter.

Avant de pénétrer dans les lieux, faisons le tour du propriétaire. Le jardin sur l’arrière de la maison donne le ton. C’est depuis tout au fond, au bout de la ligne d’eau, que l’on mesure la prouesse architecturale, et aussi la folie de grandeur du propriétaire. Jugez plutôt : 2800 mètres carré, 60 mètres de long… La villa se reflète dans l’eau comme dans un miroir, subtile superposition de formes géométriques construites en briques jaunes. Elles sont été spécialement apportées ici pour la maison, car dans le Nord, c’est plutôt les briques rouges qui sont de mise habituellement.

Je vous emmène maintenant dans la maison. Il faut savoir qu’elle a été entièrement reproduite à l’identique de ce qu’elle était à l’époque. Les matériaux, le parquet, le bois rare de certains meubles, le marbre vert, les couleurs des murs, tout a été reconstitué à partir des archives.

Vue depuis la mezzanine

Le plan de la maison a été pensé de sorte que les parents aient leur aile, et les enfants, la leur. Tout a été également été fait pour que les pièces communiquent entre elles, facilitant ainsi la tâche des domestiques. L’architecte a aussi eu à coeur d’y faire pénétrer un maximum de lumière, d’où cette immense baie vitrée qui donne sur le parc.

Le boudoir, la chambre du jeune homme, la salle à manger des enfants, la chambre des parents, le bureau, le fumoir… Chaque pièce a été aménagée selon son utilité, dans un soucis d’optimisation de l’espace. Grands placards, radiateurs cachés, banquettes intégrées… On peut trouver le style un peu froid, mais on ne peut nier l’avant-gardisme de l’aménagement de la maison.

Une autre caractéristique qui saute aux yeux lorsqu’on visite l’endroit, c’est que la famille accordait une grande importance à l’hygiène et au sport. Chaque chambre avait sa salle de bains, équipée de façon incroyablement moderne pour l’époque : robinets adoucisseur d’eau, bidets, douches avec jets massants… La salle de bains des parents est sans doute l’une des pièces les plus impressionnantes de la maison, tant le niveau d’équipement y est poussé, jusqu’à la présence d’un baromètre pour mesurer le taux d’humidité.

Une salle de bain

Qui prend soin de son corps fait du sport. Les Cavrois avaient une piscine. Pas la piscine pour barbotter ou sirotter un coktail, non. Un vrai bassin de nage de 25m de long. Avec un plongeoir à plusieurs niveaux. La classe, quoi. Cette piscine est l’une des parties de la maison qui me fascine le plus, je l’avoue.

La visite est terminée. Je ne vous ai pas montré le sous-sol, pourtant impressionnant, équipé d’un système de chauffage énorme, et de machines à laver et à sécher le linge de compétition. Cette maison a vraiment le don de me bluffer, elle m’a encore impressionnée, une fois de plus. Si vous passez non loin de là, je vous encourage à aller la voir, elle vaut vraiment le détour.

4 commentaires

  1. Oui cette maison pourrait tout à fait s’inscrire à notre époque. Elle est sur ma to do liste lors d’une visite dans la région. Magnifique !!!

  2. Nous habitons le sud de la France et avons découvert la villa Cavrois grâce à des amis originaires du Nord lors d’une escapade dans votre région.
    Quelle merveille ! Nous sommes tombés sous le charme de cette magnifique maison, nous avons été impressionnés par le travail fabuleux de restauration.
    Nous l’avons tellement aimée que nous y avons amené des amis qui ont été eux aussi époustouflés.
    Si vous passez par là bas, faites le détour!

Répondre à Evelyne Patalano Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s