Relooker un meuble : 5 erreurs à éviter

Relooker un meuble est un projet qui vous apportera du bonheur : le plaisir de donner une seconde vie à un meuble auquel vous tenez, la joie de créer de vos mains… Mais il peut générer frustration ou déception si vous tombez dans certains pièges.  

Afin d’être satisfait du résultat, je vous livre les 5 erreurs les plus fréquentes que peuvent commettre les personnes qui se lancent dans le projet de relooker un meuble. Ces erreurs, je les tiens de mon expérience, de l’observation et de l’écoute de mes clients.

Erreur n°1. Repeindre directement le meuble sans le préparer

PREPARER UN MEUBLE
Le bon geste : préparer le meuble en fonction du support de base

Qu’il soit verni, peint, ciré ou même brut, un vieux meuble nécessitera toujours une préparation avant peinture. Au minimum un bon dégraissage, un léger égrenage au papier abrasif, ou un bon décapage si ses spécificités nous y obligent. Renseignez-vous auprès de professionnels pour connaître la méthode de préparation adaptée à votre meuble (Ma Bulle Déco peut vous y aider). N’oubliez pas que c’est la préparation qui est gage d’une finition soignée.

 

Erreur n°2. Tout poncer quand c’est pour le repeindre

En revanche, il n’est pas toujours utile de poncer le meuble jusqu’au bois brut si vous souhaitez ensuite le repeindre. Après un bon dégraissage et un léger égrenage, la plupart des meubles peuvent tout à fait accueillir une peinture à condition d’avoir été recouverts d’un primaire d’accroche au préalable.

meubles primaire accroche
Le bon geste : appliquer un primaire d’accroche sur les meubles à repeindre

Erreur n°3. Couleurs, pochoirs, effets… : ne pas en faire « trop » 

Le mieux est l’ennemi du bien dit l’adage. Et en matière de meuble, c’est vrai ! Lorsqu’on est novice et que l’on découvre les patines, la technique du pochoir, les effets de différentes couleurs, on a tendance à ne pas savoir s’arrêter. Utilisés à petites doses, ils font un effet boeuf, mais si on en abuse, le résultat peut paraître amateur ou disgracieux.

smart
Le bon geste : utiliser les pochoirs avec parcimonie.

Erreur n°4. Commencer, puis laisser le meuble de côté

Relooker un meuble est un projet qui demande du temps, de la patience et du travail physique. Même s’il comporte une grande partie de plaisir, il vous demandera également des efforts. Parfois, découragés par les efforts qui restent à fournir, certains mettent leur projet en pause, et… ne le reprennent jamais. Le meuble finit sa vie au fond du garage, à moitié décapé, à moitié repeint… Si le projet vous tient à coeur, ne l’abandonnez pas avant de l’avoir terminé et perséverez. Si vous ne vous sentez pas capable de le réaliser ou manquez de motivation, il est préférable de ne pas se lancer du tout et de confier son relooking à un professionnel.

 

Erreur n°5. Suivre la mode

La mode est à l’industriel mais vous aimez les patines ? Et alors ? Ne suivez pas la mode, suivez vos envies, vos goûts. Réalisez des relookings qui correspondent à votre personnalité. De toute façon, la mode, ça va, ça vient… Alors, quelle importance ?

PHOTO2 APRESbd
La bonne attitude : se faire plaisir, réaliser un meuble qui vous ressemble

Voilà, j’espère que ces conseils vous seront utiles pour bien appréhender votre projet de relooking de meuble. Je vous souhaite plein de beaux relookings.

A lire aussi :

Les outils à main indispensable pour relooker mes meubles

Les outils électroportatifs indispensables pour relooker mes meubles

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s