Adopter des poules, le bon geste zéro déchet

Voici maintenant sept ans que notre famille a adopté des poules. Avant cette expérience, je dois dire que je n’accordais que peu d’intérêt à ces bipèdes même pas capables de voler. Et puis, sont arrivées Paulette et Roussette, deux poules rousses, nos premières poules. Et mon opinion sur les poules a bien changé depuis ce jour. Une poule, c’est presque comme un chien. Ca adore la présence de l’homme, ça te suit partout quand tu es dans le jardin, ça se laisse prendre et même carresser. Surprenant, mais véridique ! Mais en plus d’être un animal très familier, c’est un animal utile. Elles nous offrent chaque jour un oeuf tout frais, c’est le premier avantage, et c’est bien appréciable ! Le deuxième avantage, c’est qu’elles mangent les restes de nos assiettes et fonds de plats. Fini le gaspi ! La poule est en effet une des solutions pour tous ceux qui souhaitent pratiquer le Zéro déchet. Ne croyez pas que posséder des poules est uniquement réservé aux habitants des campagnes, nous habitons en ville, il faut juste un petit bout de jardin.

Forte de mes quelques années d’expérience en compagnie de mes poulettes, laissez-moi vous donner quelques conseils et trucs à savoir si vous aussi vous souhaitez vous laisser tenter. Aujourd’hui, Paulette et Roussette, qui sont tombées malades, ont laissé place à Germaine et Christiane, qui elles sont en pleine forme.

1. Prenez-les par deux

La poule est un animal grégaire. Seule, il parait qu’elle s’ennuie. Il faut donc les prendre au moins par deux. Il est vrai qu’elles sont comme cul et chemise, mes poulettes. On se demande qui des deux dirige l’autre, mais elles picorent rarement à plus d’un mètre l’une de l’autre. Elles se liguent ensemble contre les pigeons voleurs de graines et les chats du quartier. Poulettes power !

Tiens, justement, regardez donc qui passe par là.

 

2. N’ayez pas peur des chats

Comme nos poules gambadent à leur guise dans notre jardin complètement clos, au début, j’avais peur des matous du quartier. Que nenni ! Ils ont beau se mettre à l’affut, les observer durant des heures depuis un buisson, aucun n’a encore réussi l’exploi de s’attaquer à nos volatiles. Lorsqu’elles se sentent menacées, elles déploient leurs ailes, et oust ! Le chat prend ses pattes à son coup. Vous vous attaqueriez à un oiseau de votre taille vous ? Et bien eux non plus.

3. Soyez sympas avec vos voisins, évitez les coqs.

Un coq, contrairement aux poules, c’est très casse-pied. Déjà, ça ne pond pas, et ensuite, ça chante toute la journée et surtout très tôt le matin. Aucun intérêt sauf si vous voulez monter une vraie basse-cour et voir naître des petits poussins.

4. Offrez leur un joli poulailler

Les poules aiment se protéger la nuit. Elles apprécient de se lover dans un poulailler sur un lit de paille. Il faut cependant veiller à le nettoyer régulièrement pour éviter les maladies et puces. Voici celui que nous avons choisi adapté à deux poules.

poulailler

Vous pouvez aussi fabriquer vous-même votre poulailler pour quelques euros. Voici celui que j’ai créé pour le blog 18H39, je vous invite à consulter le tuto sur leur site.

POULAILLER FINI AVEC POULE copie

5. Quand vous vous absentez, embauchez juste un superviseur

Du moment qu’elles ont de l’eau et des graines, les poules sont complètement autonomes. Les mangeoires et abreuvoirs peuvent leur permettre de tenir plusieurs jours. Vous pouvez donc vous absenter en prenant soin de demander à votre voisin de passer tous les trois ou quatre jours seulement.

6. Révisez vos recettes !

Si vous aimez les gâteaux et les quiches, les bons oeufs frais de vos poules feront de vous les plus heureux. Le goût n’a vraiment rien à voir avec les oeufs des supermarchés. Un délice !

smart

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s